Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Huile de Palma Chrisitie

Soutien à l'entreprenariat des femmes : Fabrication, conditionnement et commercialisation de l'huile de Palma Christie à partir des graines de Ricinus Comunis
 

 

Un projet d'avenir, la production de l'huile de Palma Christie  

 

L’Association APESE Haïti a été créée en 2004 par un groupe de sept personnes d’origines haïtiennes et non haïtiennes. Les objectifs de l’association sont la découverte de la culture haïtienne en France et le soutien de micro-projets à l’initiative locale en Haïti. Cette dernière notion est primordiale : le micro projet doit toujours répondre à un besoin exprimé sur place.

 

 

Nous avons décidé d’intervenir à la campagne et dans les montagnes pour garder une cohérence de taille entre la structure APESE Haïti et les structures des interlocuteurs de nos projets. Nous travaillons dans la localité de Fond Melon Kay Sel (au Sud Est de Jacmel) depuis mai 2010. Il s’agit d’une localité reculée de montagne où les conditions de vie restent précaires.

 

Les femmes de cette localité étaient organisées en groupement qui est devenu par la suite Association Femmes Solidaires de Fond-Melon Kay Sel (AFSF). Nous les avons accompagnées et soutenues financièrement dans leurs démarches administratives. Elles souhaitaient notre soutien pour la mise en place d’un micro-crédit afin de développer leurs activités marchandes. Ce premier projet avec le groupement des femmes sur la localité de Kay Sel a été lancé en mai 2013 pour une durée initiale de 18 mois. Il a été renouvelé et étendu permettant aujourd’hui à 48 femmes d’accéder à un micro-crédit allant de 5 000 gourdes (100€) la 1ère année et pouvant atteindre 15 000 gourdes la 3ème année.

Parmi les demandes de AFSF,  il y a avait aussi l’aide à la valorisation des produits transformés. L’huile de Palma Christie, obtenue à partir des graines de ricin (huile de ricin ou "Palma Christi") est utilisée à des fins thérapeutiques et cosmétiques. Elle tient une place importante dans le développement de la zone. C’est ainsi que le projet « Soutien à l’entreprenariat des femmes dans la transformation de l’huile de Palma Christie » est né. Ce projet s’inscrit dans la continuité des projets menés jusqu’à présent sur la localité et dont l’enjeu est l’amélioration des conditions de vie des femmes d’AFSF, le développement de leurs leaderships et de leurs compétences et par extension le développement de l’ensemble de la localité. Ce projet a été présenté lors de l’appel à projet du PRA|OSIM 2015 et a été subventionné.

 

Lancement du projet

Le projet a démarré en janvier 2016 en présence de la présidente Mme Linda François et de la trésorière Mme Laure Stouder de l’association, appuyé par le coordinateur local Mr James François (en poste depuis avril 2013). Au cours de ce séjour, nous avons finalisé le recrutement d’un agronome pour mener à bien notre projet. C’est ainsi que l’agronome Mr Cadet Jean Michel a rejoint l’équipe APESE Haïti, en Haïti.

Lors de la réunion de lancement du projet, les comités de gestion financière, de gestion de la qualité de l’huile et de gestion des terrains ont été constituées avec des membres du projet. Ces comités assurent le suivi du projet pour AFSF et viennent en appui du coordinateur et de l’agronome d’APESE Haïti. Le projet « Soutien à l’entreprenariat des femmes dans la transformation de l’huile de Palma Christie » comporte différents volets qui répondent aux différentes problématiques identifiées.

 

1er volet - le kit de lancement

La moitié des bénéficiaires cibles a été équipé de son kit de lancement. Nous procédons toujours ainsi lors du déroulement de nos projets : commencer avec 50% des bénéficiaires permet d’ajuster si nécessaire les détails en cours de route les étapes du projet, … Ce mode de fonctionnement avait été appliqué pour le micro-crédit et est bien accepté par tous aujourd’hui.

 

Le kit est composé de l’ensemble des ustensiles nécessaires à la transformation et au conditionnement de l’huile, mais également d’un « Doum » ou  « Droum » d’une capacité de stockage de 400 litres d’eau nécessaires pour la transformation des graines de ricin en huile.

S’approvisionner sur le marché local :

Afin d’appuyer l’économie locale, nous avions décidé de nous approvisionner directement  sur le marché de la ville de Jacmel.  L’achat en grand nombre de chaudières et autres ustensiles de cuisine n’a pas été une chose simple.  Mais après des longues discussions et négociations, nous avons fini par tisser des liens avec les commerçantes du marché qui ont su répondre à nos besoins.

 

Acheminer le matériel vers Morne Casimir :

La deuxième étape était l’acheminement du matériel au plus près des bénéficiaires, là encore nos relations sur place nous ont  permis de trouver un chauffeur de camions grand travaux à nous louer ses services pour monter le matériel sur la piste qui mène à Morne Casimir.  Le point positif est que pour le second groupe, nous avons tous ces contacts qui devraient nous faciliter la vie.

 

2ème volet : mettre en place des points de vente pour la commercialisation de l’huile

Nous avons profité de notre séjour sur place pour initier les partenariats avec les magasins de Jacmel identifiés en amont par James, potentiels revendeurs de l’huile. Afin d’appuyer notre démarche, des prototypes de flacon avec l’huile et l’étiquette comportant le label qualité AFSF avaient été réalisés. Huit mois après le lancement du projet, quatre revendeurs de la ville de Jacmel ont décidé de faire confiance à l’huile transformée par les femmes d’AFSF.

 

3ème volet : produire du Palma Christie localement

L'agronome Cadet a pris ses fonctions en janvier 2016. Il a acheté des graines de Palma Christie sur le marché local et les a fait germer. Les premiers semis ont été livrés aux agriculteurs partenaires du projet qui les ont plantés dans leur champ sous les conseils de l’agronome. Huit mois plus tard, les plans sont de belle taille et promettent une bonne récolte. Les résultats ne sont cependant pas homogènes selon les environnements : les plants mis à l’ombre des arbres ou sous les maïs ont eu du mal à se développer. Il en est de même pour ceux qui se trouvaient sur des parcelles dont le cerclage a été réalisé sans précaution. Pour les prochaines cultures il sera nécessaire de bien retravailler avec les agriculteurs les associations les plus bénéfiques entre le Palma Christie et leurs cultures.

 

 

Quelques images : 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

James FRANCOIS, chargé de projets locaux en Haïti

Projet financé dans le cadre de l’appel à Projet 2015

   PRA/OSIM : programme d’appui aux projets des organisations

de Solidarité Internationale issues de l’Immigration 

 

Nos partenaires financiers

 

 

 

 

 



Calendrier
« Août 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031