Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Maraîchage à Pasquette

APESE Haïti :

Appui à l'activité agricole et économique des femmes de Pasquette - Jacmel - Haïti

 

 

Au cours d’une visite en Haïti en 2015 nous avons rencontré cette association de femme dénommée ICD (Initiative Citoyenne pour le Développement) située dans le département du Sud-Est commune de Jacmel, section montagne Lavoute, Localité de Pasquette.

 

C’est une zone très reculée du centre-ville de Jacmel, montagneuse, le sol est semi-aride avec une très faible densité de végétation. La principale activité de la population est l’agriculture de subsistance et l’élevage. L’accès à l’eau est très pénible car il faut marcher une heure voir plus pour atteindre le point d’eau le plus proche. Il n’y a pas d’école public ni privée et aucun centre de santé.

 

 

Cette rencontre avec ICD nous a permis de prendre encore plus conscience de certaines réalités du pays. Vue la fragilité et la pauvreté de cette zone, nous avons décidé de soutenir l’un de leur projet : permettre à 15 femmes commerçantes d’obtenir un mulet qui leur servirait de moyen de transport pour ramener leur produit au marché. Au cours de l’été 2016 nous avons élaboré avec elles un projet un peu plus global avec le soutien de leur activité de maraichage qu’elles pourraient commercialiser.

 

Ainsi en avril 2017 nous avons pu démarrer avec le projet de soutien économique des femmes de Pasquette. Sur place notre chargé de missions James FRANCOIS accompagné d’un technicien agronome en collaboration avec les bénéficiaires ont débuté un ensemble d’activités pour le déroulement du projet.

 

En tout premier lieu ; une fiche d’enquête a été élaborée pour saisir des données et comprendre la réalité économique et sociale de chaque bénéficiaire mais aussi pour avoir une idée générale des conditions de vie de l’ensemble de la population de Pasquette. 

 

Renforcement à la productivité agricole des femmes

Un jardin commun où les femmes cultivent la terre ensemble a été mis en place à leur demande. Le but est de permettre aux femmes de partager les tâches et par la suite de partager la récolte. Dans un premier temps le terrain a été délimité puis sécurisé avec des piquets et du fils de fer de manière à ce que le jardin soit protégé des animaux domestiques. Les matériels utilisés pour la clôture sont : des boutures de moringa, tronc de cocoyer, fils de fer, clous.

Pour la préparation du sol les bénéficiaires ont adopté cette vieille coutume ancestrale : La Corvée appelé aussi « combite » méthode par laquelle les paysans se regroupe pour travailler la terre aux rythmes des chants folkloriques, mangent, boivent Clérin et café ensemble.

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une fois la terre préparée nous avons fait monter sur Pasquette au moyen d’un camion 1000 plantules de piments et d’aubergines. D’autres plants : bananes et papaye devraient suivre également. Nous avons également ramené du matériel pour arroser les plantes : un réservoir de 600 Gallons. En effet contenu des difficultés d’accès à l’eau dans la zone nous avons fait installer ce réservoir de manière à récupérer les eaux de pluies en cas de pluie pour pallier à la sécheresse. Mais encore le réservoir était loin de résoudre le problème car la pluie ne tombe pas fréquemment dans la zone, de ce fait on a fait l’acquisition de deux mulets au marché aux bestiaux sur Jacmel. Les mulets ont été conduit par trois fils de trois femmes de Jacmel à Pasquette par l’intérieur des terres pour éviter les routes à forte fréquentation. Les jeunes gens ne connaissant pas bien les mulets encore n’ont pas osé les monter et ont marché à leur côté : cette expédition a duré 7 heure de marche pour ramer les mulets jusqu’à Pasquette ! L’arrivée des mulets a permis aux femmes d’aller chercher l’eau dans le village voisin dont l’accès est très difficile car il faut escalader des collines et des ravins assez profonds.

 

Les femmes se sont constituées en groupes de trois pour aller chercher l’eau pour arroser le jardin et aussi pour se servir de ces 2 premiers mulets à la maison et comme moyen de transport pour se rendre au marché.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

James FRANCOIS, chargé de projets locaux en Haïti

Projet financé dans le cadre de l’appel à Projet 2016

   La Guilde  -   Agence de Micro-Projets - France 

Haïti - Mars 2017        

 

Nos partenaires financiers :     

 
 

 

 

 

 

 



Calendrier
« Août 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031